Entre 5 et 10 % des hommes âgés de 25 à 51 ans ont travaillé à temps partiel entre 2000 et 2010. Pour les femmes, la proportion est de l’ordre de 20 à 30 % selon l’âge.

L’objet de cette note est de déterminer la proportion d’assurés qui ont eu des périodes de travail à temps partiel, en fonction de leur génération de naissance. L’étude porte sur les années 2000 à 2010, pour les générations nées entre 1955 et 1979. Cette étude s’appuie sur les données dont dispose la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav). Il s’agit des données concernant la carrière de l’ensemble des assurés ayant cotisé en tant que salariés du secteur privé.

Les salariés qui ont travaillé à temps partiel au cours de la période étudiée ont aussi validé plus souvent des trimestres au titre du chômage par rapport aux salariés travaillant à temps complet : entre 2000 et 2010, ils ont eu en moyenne au moins quatre trimestres au titre de la recherche d’emploi, contre deux pour les assurés qui n’ont jamais travaillé à temps partiel au cours de cette période.

Sur le même thème...